Les marmottes : 5 faits sur ces rongeurs

Chaque année, lors du jour de la marmotte, les Québécois se fient à Fred (une marmotte de la Gaspésie) pour prédire l’arrivée du printemps. Vous souvenez-vous de la date de cet événement ? Essayez de voir si vous arrivez à trouver la bonne réponse parmi ces options…

a) Le 15 janvier

b) Le 2 février

c) Le 27 février

d) Le 4 mars

Pensez-vous avoir la bonne réponse ? Si vous avez choisi l’option « b », félicitations ! Toutefois, nous sommes pas mal certains que vous apprendrez quand même plusieurs choses lors de la lecture de cet article.

D’ailleurs, en prévision pour le 2 février, nous avons décidé de vous fournir 5 faits étonnants sur les marmottes, aussi appelées « siffleux » au Québec.

À nos marques, prêts, partons !

Les marmottes mangent leurs excréments.

Oui, vous avez bien lu. Les marmottes mangent leurs excréments, car elles sont caecotrophes. Ce mot ne vous dit pas grand-chose ? Nous allons l’expliquer ! En fait, les animaux caecotrophes, comme les marmottes, ont besoin de digérer leur nourriture deux fois afin de bien assimiler leurs nutriments. Après le premier passage d’un aliment dans le tube digestif, des caecotrophes (mot qui désigne aussi les excréments des animaux caecotrophes — oui, c’est mélangeant) sont produits. Ces excréments mous sont ensuite consommés à leur tour, et le résultat final se retrouve sous forme de petites crottes dures. C’est dégoutamment fascinant, n’est-ce pas ?

Les marmottes ont des liens de parenté avec les écureuils.

En effet, les marmottes et les écureuils font tous partie de la famille des sciuridés, c’est-à-dire des rongeurs pouvant faire de l’ombre avec leur queue. Si vous avez manqué notre article sur les écureuils, nous vous encourageons à aller y jeter un coup d’œil !

Les marmottes hibernent.

L’expression « dormir comme une marmotte » n’est pas apparue par hasard, car les marmottes dorment en fait pendant 5 mois et demi chaque année. Pour survivre à l’hiver, ces mammifères fouisseurs mangent énormément en automne, créant ainsi une couche de graisse sous leur pelage. De plus, pendant la période d’hibernation, le rythme cardiaque des marmottes ralentit à environ 5 battements par minute et leur température corporelle diminue. Grâce à cela, les marmottes ne se retrouvent pas à court de réserves de graisse avant la fin de l’hibernation.

Et qu’en est-il de leurs besoins naturels ? Pendant cette période, ce n’est qu’environ une fois par mois que les marmottes se réveillent pour s’en occuper ! Quel luxe !

Le surnom « siffleux » vient du son strident que produisent les marmottes.

Les siffleux ne sifflent pas souvent, mais lorsqu’ils le font, c’est pour prévenir leurs pairs face à un danger potentiel. Aller voir cette vidéo pour entendre le sifflement d’une marmotte ! Vous verrez, ça surprend !

Les marmottes laisseront probablement votre cour tranquille si vous y mettez un épouvantail ou un système d’arrosage automatique.

Si vous avez un visiteur indésirable dans votre jardin, n’hésitez pas à lui faire peur en installant un épouvantail ou un système d’arrosage qui démarre automatiquement avec à un détecteur de mouvement. C’est inoffensif, mais efficace !

Que faire si ça ne fonctionne pas ? Appelez Brisebois Extermination, et nous vous aiderons.

Ainsi, Fred et ses amis vous laisseront tranquilles, et vous allez enfin pouvoir dormir comme une marmotte, vous aussi…