Venir à bout des fourmis charpentières en 6 conseils pratiques

Le printemps venu, il est possible que vous remarquiez une fourmi charpentière se faufilant dans votre cuisine. Cette petite vlimeuse agit en éclaireuse. Ne la laissez pas trop prendre ses aises, parce que sinon, vous pourriez devoir patienter deux ans avant de venir à bout de la colonie de fourmis charpentières qui s’installera à votre domicile. Suivez nos 6 conseils pratiques pour éliminer les fourmis charpentières, aussi communément appelées fourmis gâte-bois.

CONSEIL 1 : commencez par les affamer

De couleur noire, brune ou rouge, les fourmis charpentières construisent leur nid au cœur des milieux forestiers, près des habitations. Pouvant atteindre jusqu’à 13 mm, ce sont des insectes sociaux vivant en colonie.

Omnivores, elles mangeront donc un peu de tout. Il faut donc veiller à leur couper toutes sources d’alimentation. Ne laissez pas des restes de nourriture, des miettes et des déchets organiques à leur merci.

CONSEIL 2 : empoisonnez la reine

Si vous parvenez à tuer la reine, la colonie mourra elle aussi. Servez-vous des soldates-charpentières comme administratrices du poison. Mélangez une part de borax (aussi appelé acide borique) et une part de nourriture, puis disposez-en près du nid principal.

Les ouvrières rapporteront la nourriture empoisonnée à leur reine, qui finira par mourir au bout de plusieurs semaines. Si les fourmis meurent avant de se rendre au nid, nous vous suggérons de diminuer la quantité de borax. Il faut que les ouvrières puissent se rendre jusqu’à la reine.

Évitez ce type de traitement si vos enfants et animaux de compagnie jouent près des nids.

CONSEIL 3 : détruisez leurs nids

Une colonie de fourmis-charpentières possède toujours un nid principal et de nombreux nids secondaires, que l’on appelle satellites. Si vous parvenez à les localiser, vous pouvez les détruire en les aspergeant d’eau savonneuse.

Ainsi, vous finirez par noyer les fourmis. Une fois aspergée, brassez la terre. Il faudra répéter l’opération à plusieurs reprises.

CONSEIL 4 : débarrassez-vous du bois pourri

Comme vous vous en doutez, les fourmis-charpentières adorent… la charpente. Elles s’attaqueront au bois humide ou en décomposition. Lorsqu’elles n’auront plus assez d’espace dans leur nid, elles iront même se loger à l’intérieur de votre maison pour y creuser le bois.

Nous vous conseillons de surélever vos pièces de bois de chauffage, pour éviter qu’elles ne soient accessibles.

 CONSEIL 5 : écoutez votre maison, elle vous parle

Si votre infestation de fourmis-charpentières est à un stade avancé, vous pourriez commencer à entendre quelques craquements. Inspectez vos murs et vos plafonds et n’hésitez pas à faire appel à notre évaluation gratuite par téléphone en cas de doute sur une possible infestation de fourmis-charpentières.

CONSEIL 6 : laissez des experts faire le sale boulot à votre place

Un problème de fourmis-charpentières, ça peut vite tourner au cauchemar. Même si vous appliquez tous nos conseils, il est possible que des fourmis réapparaissent au bout de quelques semaines d’inactivité.

Si c’est le cas, ce sont probablement les nids satellites de la colonie qui n’ont pas été exterminés lors de vos interventions. Nous pourrons vous aider à régler la situation une fois pour toute.