Les puces, ces insectes qui s’attaquent aux animaux de compagnie 

La semaine dernière, après maintes supplications des enfants, vous avez cédé. Bien que vous ne vouliez pas d’animal de compagnie, le petit Pepperoni a su vous charmer, et vous vous êtes vite retrouvé avec ce chiot à la maison. Au début, tout allait bien. S’occuper du nouvel arrivé ajoutait à votre routine déjà bien chargée, mais vous sollicitiez l’aide des enfants pour vous alléger. Toutefois, depuis hier, Pepperoni semble préoccupé, et il ne cesse de se gratter et de se lécher. Une enquête approfondie n’est pas nécessaire pour déceler le problème : c’est assez évident, pauvre Pepperoni a des puces !

Plusieurs questions vous viennent en tête : les puces sont-elles dangereuses pour les animaux et les humains ? comment Pepperoni a-t-il attrapé celles-ci ? que faire pour régler la situation ? et comment prévenir une prochaine infestation ? Heureusement, vous avez cet article pour vous aider !

Les puces sont-elles dangereuses pour les animaux et les humains ?

La réponse courte : oui. En fait, une infestation de ces parasites peut causer plusieurs problèmes. Par exemple, puisque les puces se nourrissent de sang, si elles sont très nombreuses ou particulièrement affamées, elles peuvent provoquer de l’anémie chez les hôtes petits ou affaiblis. De plus, comme leur salive comprend des substances allergènes, certains animaux peuvent développer une dermite allergique aux piqûres de puces (DAPP). D’ailleurs, les humains aussi peuvent être allergiques à la salive des puces, provoquant ainsi des éruptions cutanées (surtout dans le bas du corps, où nous sommes piqués le plus fréquemment) et des démangeaisons.

Les puces peuvent aussi causer la présence de vers Dipylidium caninum, car lorsqu’un animal se lèche pour essayer de se soulager, il avale par le fait même des puces et les vers qui les accompagnent. Ces vers se trouvent principalement chez les animaux, mais dans certains cas rares, ils peuvent aussi affecter les humains, en particulier les enfants.

Comment les puces s’attrapent-elles ?

Dans le cas de votre cher Pepperoni, c’est Matilda, la chatte de la voisine, qui les lui a transmises. En effet, les deux animaux se sont côtoyés quelques fois dans la cour arrière. Comme les puces peuvent bondir jusqu’à 30 centimètres, Matilda n’a même pas eu à se coller contre Pepperoni pour lui partager ses mini ennemis !

Les puces peuvent aussi se trouver sur des objets en tissu, comme des bancs de voiture, des vêtements, des draps, des peluches, des couvertures, des coussins, des divans, etc.

Que faire pour régler la situation ?

Bien sûr, il sera nécessaire de traiter Pepperoni (et Matilda) avec un produit spécialisé, que votre vétérinaire pourra vous conseiller. Toutefois, pour s’assurer que toutes les puces qui se trouvent dans votre environnement seront mortes, contactez Brisebois Extermination, votre exterminateur favori !

Comment prévenir une prochaine infestation ?

Il existe des traitements antiparasitaires que vous pouvez utiliser sur votre animal de compagnie dans le but d’éviter une prochaine infestation. De plus, comme mentionné, puisque les puces se trouvent parfois sur des objets en tissu, faites bien attention lorsque vous apportez un tel objet à la maison, en particulier si vous l’avez déniché dans un magasin d’occasion ! Si possible, mettez vos achats dans un sac hermétique que vous placerez ensuite dans un congélateur (à -18oC au moins) pendant 48 heures. Ainsi, vous tuerez les puces et leurs œufs, et vous aurez une inquiétude en moins !