Les fourmis de sable, ces colocataires indésirables

Quand nous visitons un insectarium, le fait de voir des fourmis travailler ensemble pour s’approvisionner en nourriture, c’est agréable et impressionnant. Quand nous sommes à la maison, ce l’est un peu moins. Toutefois, à notre grand désarroi, les fourmis de sable (entre autres) n’ont pas besoin d’invitation formelle pour nous rendre visite dans nos foyers. Elles y entrent tout bonnement, ignorant la frustration qu’elles nous provoquent. Heureusement, il existe des solutions à ce problème. Dans cet article, nous examinerons 1) quelques caractéristiques de cet insecte, 2) comment savoir s’il est notre nouveau colocataire et 3) des moyens de prévenir et de traiter son arrivée dans notre domicile.

 

Que sont les fourmis de sable ?

Les fourmis de sable, aussi appelées fourmis de pavé, sont fort nombreuses au Québec, et ainsi facilement reconnaissables. Nul d’entre vous ne pourrait honnêtement affirmer en avoir jamais vu ! Avec son corps brun mesurant de 3 à 4 mm (ou de 7 à 8 mm dans le cas de la reine), cette fourmi pourrait sembler inoffensive. Toutefois, multipliez-la par 10 000 et vous obtenez une colonie invasive. Attention : si cette dernière est polygne (deux reines ou plus), elle peut compter jusqu’à 50 000 ouvrières. Tout un rassemblement !

Ai-je des fourmis de sable chez moi ?

À vrai dire, la réponse à cette question est assez simple. Naturellement, si vous voyez des fourmis se déplacer dans votre maison, le problème est évident. Par contre, les signes de la présence de ces fourmis peuvent parfois être plus sournois. Par exemple, vous remarquerez peut-être de petits tas de sable ou de terre sur vos planchers, ou bien des excréments qui laissent des taches noires sur les murs. Ce n’est rien pour vous mettre de bonne humeur !

Comment empêcher ces fourmis de venir chez moi ?

Si vous avez peur d’être envahi par ces petites bestioles, pensez à remplir les fissures de vos portes et fenêtres, à éviter de garder des piles de bois à l’extérieur, à conserver vos aliments dans des plats hermétiques et à déraciner les vieilles souches qui se trouvent sur votre terrain (s’il y a lieu). De plus, puisque les fourmis sont attirées par l’humidité, réparez rapidement toute infiltration d’eau. Assurez-vous aussi de jeter régulièrement vos ordures, et de nettoyer votre cuisine et votre salle à manger fréquemment. D’ailleurs, ces mêmes principes seront aussi efficaces pour vous protéger contre les fourmis charpentières, que nous explorons plus en détail dans un autre article.

Si j’ai déjà des fourmis de sable chez moi, que puis-je faire ?

N’ayez pas peur : il n’est jamais trop tard pour agir. Nous recommandons toutefois que vous agissiez sagement en contactant Brisebois Extermination dès que possible, plutôt que d’essayer de régler le problème par vous-même. Un professionnel sera beaucoup mieux outillé pour traiter la situation et pour fournir une solution à long terme.

Un petit conseil d’ami : si vous voyez des fourmis chez vous, c’est parce qu’il y en a ! N’attendez pas une grande invasion avant de contacter Brisebois Extermination, car cela ne ferait qu’aggraver le problème. N’oubliez pas : la tranquillité d’esprit, ça vaut cher !