Les cloportes : si vous pensez ne pas savoir ce que c’est, vous avez tort !

Si vous entendez le mot « crustacé », la première chose qui vous vient en tête est sûrement une crevette, un crabe, ou bien un homard. Mais saviez-vous qu’il existe des crustacés terrestres, et que vous en avez peut-être même à la maison ? D’ailleurs, les cloportes, ces petits animaux inoffensifs ayant l’allure d’un insecte, font partie de cette catégorie. Que sont-ils ? Comment éviter de les retrouver chez nous en grand nombre ? Et que faire s’ils vous envahissent déjà ? C’est ce que nous expliquerons dans cet article !

Que sont les cloportes ?

Peut-être que leur nom ne vous dit rien, mais vous en avez certainement déjà vu. En fait, ils sont assez facilement reconnaissables, avec leur corps de forme ovale mesurant entre 12 et 19 millimètres, leur carapace dure ornée de plaques, et leur couleur terne (grise, noire, brune ou jaunâtre). Fait intéressant : lorsqu’ils se sentent menacés, certains cloportes (selon leur espèce) peuvent se refermer sur eux-mêmes et former une petite boule, comme un enfant qui boude. Bien sûr, même s’ils ne sont aucunement dangereux pour la santé des humains ni des animaux, il est normal de ne pas souhaiter rencontrer ces bestioles chez vous. Pourquoi ? Premièrement, une invasion peut être dégoutante. Deuxièmement, puisque les cloportes aiment se nourrir de jeunes pousses ou de fruits et légumes, ces crustacés peuvent endommager nos serres et nos jardins intérieurs ou extérieurs.

Comment éviter d’avoir des cloportes chez vous ?

Si vous ne souhaitez pas accueillir les cloportes dans votre domicile, assurez-vous de remplir les fissures qui se trouvent à l’extérieur du bâtiment et qui pourraient leur permettre de s’y infiltrer. En réalité, ces crustacés ne cherchent qu’un endroit humide où s’installer. Voilà pourquoi il est très important de vérifier qu’il n’y ait pas d’accumulation d’eau près des fondations. De plus, puisque les cloportes sont lucifuges (en d’autres termes, ils évitent la lumière), il serait bien d’arroser vos plantes en journée afin que le sol puisse avoir le temps de sécher avant la tombée de la nuit, quand les cloportes sortent. Enfin, lorsque vous entrez du bois de foyer dans la maison, inspectez les buches attentivement pour voir s’il ne se trouverait pas de petits réfugiés sous l’écorce.

Comment se débarrasser des cloportes ?

Malheureusement, pour le moment, aucun insecticide n’est efficace à long terme pour éliminer complètement une infestation de cloportes. Par contre, certains produits (comme des poudres ou des aérosols) qui ont été conçus pour éloigner d’autres bestioles peuvent parfois faire d’une pierre deux coups. Il existe aussi des répulsifs faits spécialement pour les cloportes, mais ne pensez pas que cela sera une solution durable. En cas de problème persistant, quelle serait la meilleure marche à suivre ? C’est tout simple : contactez Brisebois Extermination, et un professionnel qualifié pourra régler la situation.

Toutefois, en attendant, nul besoin de se cacher ou de se mettre en boule, car l’intrus, bien que fatiguant, ne vous fera aucun mal.