Comment identifier et exterminer les coquerelles

Vous êtes installé confortablement sur votre divan, profitant d’un moment de détente après une longue journée de travail. Ça fait du bien. Vous vous sentez en paix, serein, calme… Malheureusement, ce n’est que de courte durée. Du coin de l’œil, vous voyez quelque chose bouger. Serait-ce une mouche ? une fourmi ? quelques cheveux entremêlés qui se font traîner par un coup de vent ? Ça y est ; vous devez savoir de quoi il s’agit. Vous soupirez, puis vous allez vers la source de la distraction.

Vous réalisez immédiatement que ce qui se trouve devant vous, ce ne sont pas des cheveux. En effet, c’est plutôt un insecte. Vous l’observez de plus près, et vous arrivez à une conclusion logique : c’est une coquerelle. Oh là là, cela ne vous plaît pas du tout ! Mais comment avez-vous su que c’était une coquerelle ? Pourquoi êtes-vous si déçu de sa présence ? Et qu’allez-vous faire pour vous en défaire ?

Comment identifier la coquerelle?

Premièrement, les coquerelles, également appelées « blattes » ou « cafards », sont assez répandues mondialement. Il existe en fait des milliers d’espèces de coquerelles. Toutefois, ces insectes possèdent tous des caractéristiques physiques semblables : un corps plat et de forme ovale, une couleur rougeâtre ou brunâtre (à quelques exceptions près), deux antennes et des ailes. À l’aide de leurs six pattes, les cafards se déplacent assez rapidement. Fait intéressant : alors que dans certains pays chauds, les blattes peuvent atteindre une longueur de 5 cm, celles du Québec sont généralement plus petites.

Puisque vous savez tout cela, vous avez facilement pu deviner que l’intrus dans votre salon est bel et bien une coquerelle.

Pourquoi êtes-vous troublé d’avoir vu une coquerelle ?

Deuxièmement, la raison est simple : cet insecte est parfois porteur de bactéries ou de virus et peut donc causer des maladies telles que l’hépatite infectieuse, la dysenterie, la gastroentérite, etc. Ce n’est pas tout : chez certaines personnes, les coquerelles peuvent provoquer une réaction allergique se présentant sous forme de troubles respiratoires ou de réaction cutanée. En ce qui concerne l’alimentation, les coquerelles mangent presque tout, même d’autres coquerelles qui sont blessées ou mortes ! Évidemment, pour toutes ces raisons et plus encore, la présence de ce petit omnivore dans votre maison n’est pas source de joie !

Comment se débarrasser des coquerelles ?

Troisièmement, si vous voyez une coquerelle, ce n’est probablement qu’un léger aperçu de la quantité qui se trouve réellement chez vous. D’ailleurs, les coquerelles ont tendance à se regrouper dû à une phéromone qu’elles produisent. Les infestations sont donc difficiles à éliminer, surtout puisque les cafards ont tendance à être assez résistants. Ainsi, si vous souhaitez pouvoir retrouver la zénitude que vous aviez avant la découverte désagréable de l’insecte, contactez Brisebois Extermination. Des exterminateurs qualifiés pourront donc vous proposer les solutions possibles pour régler la situation, et vous pourrez rapidement retourner vous allonger sur votre divan, sachant que vous êtes entre de bonnes mains.