Comment éliminer les fourmis au potager ?

Après s’être enfouies dans la neige tout l’hiver, les fourmis refont surface au printemps en quête de nourriture. Si vous êtes chanceux, elles ne s’attaqueront qu’à votre potager. Parce que pour la maison, vous pourriez en avoir pour 2 ans à côtoyer les fourmis charpentières.

Dans cet article, nous vous expliquons comment prévenir l’apparition de fourmis au potager. En bonus, nous vous révélons une recette miracle qui éliminera la reine de votre colonie et résoudra votre problème d’infestation de fourmis.

Comment fonctionnent les fourmis ?

Vous avez probablement déjà remarqué des fourmis ouvrières chargées de ravitailler la colonie. Elles se promènent à la file indienne, semblant suivre un chemin qu’elles seules connaissent. En fait, les ouvrières laissent des phéromones derrière leur passage. Cela permet à leur semblable de repérer facilement la piste à suivre menant jusqu’à la nourriture.

Comme les abeilles et les termites, les fourmis sont des insectes sociaux possédant un très haut niveau d’organisation. Elles font partie des insectes les plus nombreux sur Terre, comme nous l’a rappelé Werber avec son célèbre roman Les fourmis.

Si vous voyez des fourmis au potager, elles sont probablement à la recherche de nourriture pour alimenter leur reine. Il faudra alors faire preuve d’agilité et de beaucoup de patience pour venir à bout de ces travailleuses acharnées.

Comment les éloigner du potager ?

Vous pouvez appliquer plusieurs de ces méthodes pour éviter qu’une infestation de fourmis ne s’en prennent à vos précieuses récoltes.

Rangez le bois humide laissé à l’abandon

Au Québec, les fourmis charpentières sont réputées pour causer bien des dégâts. Comme elles adorent se loger dans vos morceaux de bois humide ou en décomposition, évitez d’en laisser à la traîne sur votre terrain ou près des fondations.

Contrairement aux termites, les fourmis charpentières ne mangeront cependant pas le bois.

Brisez leur piste chargée en phéromones

Pour protéger vos plants de légumes des fourmis des champs, essayez de détourner la piste de ravitaillement des ouvrières. À l’aide d’une lampe de poche, suivez cette piste en pleine nuit, au moment où elles sont les plus actives, et longez le chemin jusqu’au nid principal de la colonie.

Une fois à proximité du nid, vous devrez leur proposer un appât pour détourner leur attention. Prenez de la confiture ou de l’eau avec du miel pour les attirer grâce au sucre. Prenez soin de positionner votre appât à mi-chemin entre votre potager et leur nid, afin qu’elles préfèrent vos gâteries sucrées à vos cultures en potager.

Utilisez de la terre de diatomée

Pour lutter contre les fourmis de manière écologique, procurez-vous de la terre de diatomée et ajoutez-la à votre terreau pour potager. Ce type de terre sablonneuse est constituée de squelettes de micro-organismes.

Les fourmis détestent farfouiller dans ces minuscules morceaux de squelettes acérés, alors elles éviteront votre potager.

Vive la reine morte !

Un moyen sûr de venir à bout d’un nid de fourmis est de repérer la reine et de l’éliminer. Une fois la reine morte, toute la colonie mourra.

Lorsque vous avez repéré le nid de fourmis à traiter, aspergez-le d’eau savonneuse. À l’aide d’un outil de jardinage, brassez la terre humide. Vous devriez ainsi noyer les fourmis. L’opération doit être répétée à plusieurs reprises jusqu’à qu’il n’y ait plus d’activité perceptible.

Nid de fourmis impossible à identifier ?

Si la piste chimique que vous suivez ne mène nulle part, c’est le moment d’essayer la recette miracle anti-fourmis.

Il s’agit de proposer un appât d’une part de borax (ou acide borique) pour une part de nourriture. Le mélange sucré – et nocif à petites doses sur le long terme – sera ingéré par les ouvrières, qui à leur tour le transmettront à la reine.

Contactez Brisebois Extermination pour vos problèmes de fourmis

Bien que nous n’en ayons pas parlé, les fourmis ne sont pas que nuisibles pour votre potager. Sans elles, il y aurait encore plus de déchets organiques en décomposition, de sols mal aérés et d’oiseaux affamés.

Vous pouvez très bien choisir de laisser les fourmis œuvrées en paix dans votre jardin-potager. Nous vous conseillons toutefois de surveiller leur activité pour vous assurer qu’elles ne s’infiltrent pas à l’intérieur de votre maison. Un problème beaucoup moins évident qui nécessitera peut-être l’intervention d’experts en gestion parasitaire.

Si vous n’en pouvez plus de vos problèmes de fourmis, contactez notre équipe de professionnels certifiés de la Rive-Sud de Montréal sans plus tarder !